Ibenge : « On garde notre destin en mains »

Le sélectionneur de la RDC Florent Ibenge, déçu par les résultats du match contre la Tunisie(2-1), fait remarquer que rien n’est perdu. La RDC a son destin en mains, à condition de bien négocier les matches qui restent.  Il l’a dit après la rencontre de vendredi 1er septembre.

« On était ici[Tunisie] pour prendre des points. On ne les a pas et je suis déçu. Le match retour on va l’aborder avec la ferme intention de prendre les trois points. L’essentiel est de terminer premier de ce groupe. Pour l’instant on est deuxième, il reste trois matches à jouer. Rien n’est perdu. On garde encore notre destin en mains. Ç’est-à-dire qu’on ne dépend pas des résultats des autres, on dépend de nos propres résultats. Donc si on bat la Tunisie mardi, on reprend de nouveau la tête du groupe », affirme Florent Ibenge.

Le sélectionneur congolais regrette le mauvais début du match. Il promet de travailler, avec les joueurs pour corriger des erreurs de placement :

« La plus grande déception, ce qu’à la mi-temps, on tire les oreilles [des joueurs]. On était mal entré dans le match, on avait mieux terminé. A la mi-temps j’ai insisté pour que l’on puisse commencer cette seconde mi-temps dans la même concentration qu’on avait terminé la première. On encaisse un but, semblable au premier. C’est là où il y a un peu de colère. Mais il faut repartir, corriger pour que mardi ça n’arrive plus ».

 

Commentaires

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *