Tunisie – RDC : Les choix incompréhensibles de Maaloul

En regardant les matchs de l’équipe de Tunisie, nous avons souvent ce sentiment de déjà vu. Nous n’apprenons pas de nos erreurs. La prudence excessive des différents sélectionneurs nationaux à travers le temps, nous a coûte plus d’une déception. Et Nabil Maaloul n’échappe pas à la règle.

Encore une fois, on préfère un latéral dont le profil est plus proche d’un défenseur central, à un vrai latéral avec de vraies qualités offensives. Nabil Maaloul a préféré Bedoui à Naguez sur le flanc droit de la défense, avec comme seul argument la volonté de bloquer l’ailier gauche Congolais. Cela nous rappelle un certain Kasperczak, qui avait préféré Abdennour à Ali Maaloul lors d’un fameux Tunisie-Burkina Faso, pas très lointain. Et le comble, c’est que ce genre de dispositions défensives n’apportent pas « l’équilibre » escompté ni la sérénité défensive. Pire encore, Bedoui nous a coûté un but qui aurait pu être assassin. En tout cas Naguez n’aurait pas pu être pire défensivement. Offensivement, le côté gauche a bien fonctionné, avec un Maaloul égal à lui même, et qui a bien combiné avec M’sakni. En revanche, le côté droit a manqué de profondeur. Avec un peu plus d’audace, la Tunisie aurait pu mettre un carton à cette équipe Congolaise, qui certes a d’énormes qualités offensives, mais défensivement, elle laissait des couloirs.

Autre choix incompréhensible, celui de Khenissi. Ce joueur n’a pas les qualités d’un buteur international, et ne peut pas emmener loin l’attaque de la Tunisie. L’occasion du 2-0 qu’il a ratée en première mi-temps résume tout. Le choix de ce joueur est un choix par défaut. Nabil Maaloul ferait mieux de compter sur un autre 9, même si les choix ne sont pas nombreux.

L’équipe du Congo, n’est pas si forte que ça, elle est largement prenable à Kinshasa si nous jouons avec un peu plus d’audace.

 

T.A

Commentaires

Articles liés

EN : Zak Guerfi convoqué par Alain Giresse Zak Guerfi a été convoqué par Alain Giresse pour prendre part au prochain stage de la sélection tunisienne en prévision de la CAN 2019. Le jeune...
EN : Aymen Dahmen remplace Bdiri Comme annonce, Makrem Bdiri, blessé, est contraint de déclarer forfait pour les matchs de la sélection tunisienne contre l'Egypte en éliminatoires de ...
EN : Mouez Hassen blessé Selon un communiqué de la FTF, Mouez Hassen ne prendra pas part aux prochains matchs de la sélection tunisienne contre l'Egypte en éliminatoires de la...
Vidéo : Découvrez le talentueux Mohamed Dräger Découvrez le talentueux Mohamed Dräger convoqué pour la première fois en sélection tunisienne. Le joueur de 22 ans évolue actuellement avec le SC Pade...

4 commentaires

  1. Mais c pas possible comment tu résonnes
    Khnissi est le meilleur buteur l’année dernière …. de toutes les façons on ne dispose guère d’un avant centre plus efficace que Khnissi on ce moment

  2. Si Chokri, meilleur buteur certes, mais avec l’espérance, n’importe quel attaquant peut finir meilleur buteur, ce n’est donc pas un exploit.
    Je pense que Khenissi est un joueur moyen, et ne peut pas être le buteur de l’EN. Touzghar qui était sur le banc est largement meilleur

  3. Défensivement, je suis d’accord avec vous sur Bédoui et Naguez et ce problème n’est pas lié à l’entraîneur, mais à l’ensemble du football tunisien.
    Quant à Khenissi, il est vrai qu’il n’est pas le meilleur attaquant, mais il est le seul tireur d’élite actuellement et pas pour un court laps de temps et ne peut être comparé à un attaquant défectueux comme Tuzghar

Rejoignez la conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *