CA – CSS: Un tel spectacle, on en redemande!!

Club Africain et Club Sportif Sfaxien nous ont généralement gratifié d’un très beau spectacle à chaque fois qu’ils se sont rencontrés. Le match de cet après-midi n’a pas dérogé à la règle : Suspens, buts, engagement physique… Tout y était ! C’est incontestablement le meilleur match de ces premières 13 journées de Ligue 1.

Le Club Africain a rapidement pris l’avantage dès la 6ème seconde de jeu sur un tir vicieux de Ghazi Ayadi que Gaaloul n’a pas pu arrêter. Sonnés par ce premier but, les Sfaxiens n’ont pas pu développer leur jeu habituel. De l’autre côté, les joueurs de Kamel Kolsi ont totalement maitrisé les 30 premières minutes de la rencontre grâce notamment à un pressing continu sur Karim Aoudhi, l’homme clé du dispositif Sfaxien. Au fil des minutes, les coéquipiers de Yassine Meriah ont commencé à retrouver leurs marques et se sont créés quelques occasions par l’intermédiaire de Ndoye et Marzouki. Mais un autre fait marquant est venu stopper les Sfaxiens dans leur élan. En effet, à la 38ème minute et suite à un tacle trop appuyé sur Abdi, Hamza Mathlouthi est expulsé par Haythem Guirat.

En deuxième période, le niveau de jeu s’est amélioré davantage et on a assisté à un spectacle fou de part et d’autre. A la 60ème minute, Lassaad Dridi a opéré un changement tactique en introduisant Amamou à la place de Kammoun. De ce fait, Yassine Meriah a avancé d’un cran pour se placer au milieu de terrain. Ce changement a bouleversé la physionomie du match. Les Sfaxiens, et même s’ils étaient amoindris ont pris l’ascendant et c’est logiquement qu’ils sont parvenus à égaliser sur un tir puissant de Meriah à la 67ème minute. Après ce but, les hommes de Dridi ont continué à aller vers l’attaque, prenant quelques fois des risques puisqu’ils jouaient à 10. En face, le Club Africain a su contenir les assauts du CSS et a procédé en contre-attaque par l’intermédiaire de Khelifa, Zemzmi et Aounallah. A la 87ème minute et sur une incursion de Kchok sur le côté droit de la défense Sfaxienne, ponctuée par un centre millimétré, Aounallah est parvenu à tromper Gaaloul d’une tête plongeante magnifique. Le score ne bougera plus et le Club Africain remporte une victoire aussi bien méritée qu’importante.

Les Sfaxiens et même s’ils ont joué plus que 50 minutes en infériorité numérique n’ont pas démérité et pouvaient rentrer au moins avec un point qui était largement mérité au vu de leur prestation au cours de ce match.

Un dernier mot sur Haythem Guirat, l’arbitre de ce match : Il a largement contribué au beau spectacle de cet après-midi en étant proche de toutes les actions et en prenant les bonnes décisions aux bons moments comme l’action du but du CSS lorsqu’il a laissé l’avantage à Meriah suite à une faute sur Ndoye.

A.G

La Tunisie s'est inclinée avant hier soir 2 à 1 dans le temps additionnel lors de son premier match de ...
Lire La Suite
Tunisie-Angleterre: Les raisons de l'échec

Tunisie-Angleterre: Les raisons de l’échec

MOUEZ HASSEN : non noté Le grand malheureux de cette rencontre avec une très belle entame de jeu et de ...
Lire La Suite
Tunisie - Angleterre : les notes

Tunisie – Angleterre : les notes

Après douze ans d'absence à la Coupe du monde, la sélection tunisienne faisait son retour à la compétition. Pour son ...
Lire La Suite
CDM : La Tunisie s'incline sur le fil

CDM : La Tunisie s’incline sur le fil

Dimanche dernier, le public sportif tunisien s’est réveillé avec la langue de bois. Youssef Msakni le meneur de jeu des ...
Lire La Suite
Blessure de Msakni : Maaloul doit prendre ses responsabilités

Blessure de Msakni : Maaloul doit prendre ses responsabilités

Commentaires