EST : Ben Chrifia risque gros

La Ligue Nationale de Football Professionnel a décidé de geler les activités sportives de Moez Ben Chrifia, accusé d’avoir adressé des propos grossiers et injurieux au public sfaxien lors de la victoire de l’Espérance Sportive de Tunis face au Club Sportif Sfaxien 2-0 dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1.

Appelé à comparaître devant les membres de la LNFP lors de leur prochaine réunion, le portier sang et or risque une sanction de deux matchs de suspension assortie d’une amende de 5000 DT, selon l’article 44 paragraphe 1 du code disciplinaire

Commentaires