Tous les détails sur la prochaine liste de Maaloul le 14 mai

Ce lundi 14 mai est la date butoir pour les équipes nationales engagés à la CDM Russie 2018 pour déposer la liste des joueurs présélectionnes. Une liste élargie comportant au maximum 35 joueurs. L’occasion pour FootballTunisien.com de faire le point sur les choix de notre sélectionneur Nabil Maaloul et éclaircir les zones d’ombres.

Nabil Maaloul appuiera cette liste sur une sélection de joueurs dont il déjà fait le choix et pour lesquels il a déclaré :

95 % de l’équipe est déjà présente et le restera pour la CDM

L’Ossature de L’équipe

Cette base sur laquelle Nabil Maaloul s’appuiera, sauf blessures, est composée de:

Balbouli

H Nagguez, Y Meriah, S Ben Youssef, A Maaloul

A Ben Amor, F Sassi, A Badri, N Sliti, W Khazri

Hormis Youssef Msakni blessé, ces joueurs, sont ceux à qui N.Maaloul a accordé le plus de temps de jeu, et qui se sont évertuer à qualifier la Tunisie à la CDM lors des éliminatoires.

Les Places à prendre:

Si un doute plane encore, c’est uniquement pour le reste de l’équipe, Y Msakni libérant une place, il reste treize billets à prendre pour décoller direction Volgograd pour le premier match le 18/06 de la sélection face à l’Angleterre.

En principe il s’agira de places de remplaçants, joker ou peut être finalement de titulaires surprises.

En conclusion des matchs amicaux face à l’Iran et le Costa Rica, N.Maaloul s’est dit très satisfait de l’intronisation de quatre nouveaux joueurs qui devraient sans surprise faire partie du Voyage: M Hassen, E Skhiri, S Khaoui, Y Benalouane.

Si effectivement les deux premiers ont largement répondu aux attentes, lors de leurs apparitions, les deux derniers n’ont pas donné entièrement satisfaction. E Skhiri s’est montré très précieux au milieu et s’est rapidement entendu avec F Sassi, A Ben Amor et A Badri. M. Hassen, et même s’il fut peu inquiété lors de son match maîtrisé par L’E.N face au Costa Rica, a su se montrer impliqué et a dégagé beaucoup de sérénité et a mis rapidement en confiance son équipe.

Les deux autres quant à eux, se sont moins illustrés. Khaoui a manqué de liant avec ses compagnons d’attaques et a manqué presque tout ce qu’il a tenté. Quant à Y Benaloune, (si vivement critiqué en Tunisie) le manque (ou l’absence) de compétition, s’est fait par moment ressentir.

Ainsi une liste de douze voire qatorze joueurs se dessine, mais il reste encore donc des places à prendre.

Quelles doublures pour nos latéraux Maaloul et Nagguez?

Aux postes de latéral droit et Gauche, Maaloul accorde une énorme confiance à A. Maaloul excellent en club comme en sélection et H. Nagguez actuellement plus en difficulté en club, mais toujours précieux et efficace en sélection. Ces deux joueurs sont les plus utilisés ces dernières années par les entraîneurs consécutifs.j

Se pose alors la question de leurs doublures, qui pour les suppléer ?

À Gauche:

K Chamam et O Haddadi devront se disputer le graal. K Chamam est celui à qui Maaloul a, jusque-là fait le plus confiance : (minutes de jeu ). Maaloul peut compter sur l’expérience, la solidité défensive et la polyvalence de l’espérantiste. L’autre choix possible est O. Haddadi. L’ancien clubiste réalise une très bonne saison du côté de Dijon en France. Maaloul a récemment accordé plus de temps de jeu au coéquipier de Sliti, dont la solidité défensive et les qualités de débordement sont des points forts (il peut encore s’améliorer sur les centres). La surprise…serait de les voir tous les deux dans la liste des 23, c’est d’ailleurs ce qu’a fait Maaloul en les appelant tous les deux lors du dernier stage amical ou lors de la plupart des matchs éliminatoires. Les 2 défenseurs feront en tout cas partie de la liste élargie du 14 mai.

À droite:

Maaloul accorde sa confiance en priorité à H. Nagguez. Pour palier aux absences sur blessure, de son latéral droit de prédilection, Maaloul a d’abord fait confiance à R. Bedoui le défenseur de l’ESS lors du match face à l’Égypte le 12/06/17 et lors du match aller face à la RDC le 01/09/17 à Tunis, puis à Dylan Bron face à l’Iran et le Costa Rica lors du stage amical de Mars 2018. Ces deux défenseurs ne sont pas des latéraux de métier ce qui entretient une grosse interrogation sur les plans de N. Maaloul, d’autant plus que D. Bron a délivré une bien pâle copie. De quoi faire bondir de nombreux observateurs tunisiens tel que Anis Ayari sur le plateau de la chaîne nationale. Avant Maaloul, Kasperszack lui aussi faisait quasi exclusivement confiance à H Nagguez, il faut remonter au 17/11/15 pour ne pas voir l’ex étoilé titularisé d’entrée. C ‘est en effet H. Mathlouthi le latéral du CSS qui a été aligné dans le 11 de départ lors de la double confrontation face à la Mauritanie.

N. Maaloul, depuis sa prise de fonction au sein de l’EN, fait lui aussi régulièrement appel à H. Mathlouthi lors des éliminatoires. Mais il ne lui a accordé aucune minute de jeu. Finalement lors du stage amical de Mars il n’a pas appelé le latéral de Sfax lui préférant donc à la surprise générale D. Bron.

Si d’antan la Tunisie comptait dans ses rangs un grand Hatem Trabelsi à droite, elle est aujourd’hui un peu moins fournie en vedettes à ce poste. Finalement pour suppléer H. Nagguez le sélectionneur devra faire un choix parmi H.Mathlouthi qui a le profil le plus proche de celui de H. Nagguez, R.Bedoui replacé également à l’ESS à droite pourra faire valoir sa polyvalence, ou encore D. Bron qu’on espère plutôt voir en doublure centrale, les critiques s’abattront sans nul doute le cas contraire. Les 3 joueurs feront de toute façon partie de la liste élargie du 14 mai.

Les doublures au poste de défenseurs centraux :

On connait déjà la charnière centrale titulaire de notre sélection pour la Russie. Il s’agit effectivement de S.Ben Youssef et Y. Meriah. Les joueurs les plus utilisés à ce poste par N. Maaloul. Ce que l’on sait moins ce sont les intentions de N. Maaloul pour doubler et épauler ce poste. D’autant qu’il est fort probable d’après des informations fuitées, que N. Maaloul puisse aligner une défense à 3 lors des matchs face à l’Angleterre ou la Belgique. Cette tactique devrait d’ailleurs être essayée face au Portugal le 28 mai. Ainsi plusieurs choix sont possibles pour Maaloul ?

Faire d’une pierre deux coups :

Maaloul peut décider de tenter un coup de poker. Comptant sur la polyvalence de R. Bedoui et K. Chamam, il pourrait les utiliser à double emploi (sur les ailes et au centre). Il libérerait ainsi deux places pour enrichir une attaque tunisienne bien fournie.

Confier les clés aux nouveaux :l

D. Bron et Y. Benalouane sont pressentis pour faire partie des 23 tunisiens. Leur histoire en sélection est très courte voire inexistante. Pas sûr que ce choix plaise en Tunisie… Y.Benalouane manque cruellement de compétition à Leicester cette saison (1 seule apparition) et D.Bron même s’il s’est montré sérieux et appliqué lors de chacune de ses sorties, ne jouit pas de grande effervescence autour de son cas compte tenu des club très modestes pour lesquels il a joué. (As Cannes, Chamois Niortais, La Gantoise).

Dans les vieilles marmites qu’on fait les meilleures soupes :

La dernière solution, la plus classique, serait de renforcer la liste par la présence de joueurs d’expérience de l’EN. Inévitablement l’on pense alors à A. Abdennour le roc… S’il parait clairement indiscutable que Abdennour est le défenseur central en activité le plus expérimenté de Tunisie et celui qui a la meilleure carrière, ce qui est plus facilement discutable c’est sa présence en EN pour la CDM Russie 2018. En effet l’ex Roc du rocher (Monaco là où il a connu ses meilleures heures) traverse une période très délicate depuis maintenant deux ans. Une saison blanche au FC Valence la saison dernière, il était cpensé se relancer à L’OM où il a été présenté en héros à son arrivée. Régulièrement mis en concurrence avec Rolando au début de saison il a vite souffert du manque d’accumulation de temps de jeu, qui lui aurait permis de se remettre en confiance. Quelques mois plus tard et un match raté face au PSG en coupe de France le 28/02, il finit par perdre totalement la confiance de son coach. Rudy Garcia finira même par lui préférer L. Gustavo (milieu défensif) lors du brillant fin de parcours européen de L’OM, alors même que Rami et Rolando étaient indisponibles.

Difficile d’envisager un avenir pour Abdennour au sein du groupe Russie quand on sait en plus qu’il n’a jamais été convoqué par N. Maaloul à la tête de la sélection nationale. Sa déernière critique envers le sélectionneur national ne joue pas en sa faveur non plus (Aymen Abdennour clashe Maaloul et met en doute son intégrité).

A. Jmal, C. Dhaouadi, Bilel Mohsni:

Quatre défenseurs d’expérience qui ont tous connu l’équipe nationale Tunisienne et qui pourraient encore lui apporter.

C ‘est clairement le cas de A. Jmal, le plus expérimenté (31 sélections). Il est auteur d’une excellente saison avec son club cette année dont il est toujours le patron. Sa forte expérience son charisme et sa très bonne forme font de lui le candidat idéal pour épauler S. B.Youssef et Y.Meriah.

C. Dhaouadi réalise lui aussi une bonne saison cette année déjà sacré champion de Tunisie pour la deuxième année consécutive, le patron de la défense de l’EST s’est même illustré en marquant des buts décisifs cette saison. Avec 11 petites sélections, C. Dhaouadi 31 ans, mérite sans aucun doute de faire partie de la liste élargie pour montrer tout ce qu’il sait faire afin de gagner son ticket pour la plus belle des histoires.

Après un long passage à vide Bilel Mohsni, s’est relancé en Ecosse avec le club de Dundee United. Il réalise lui aussi une très bonne fin de saison avec son club qui est engagé en demi-finale de championnat. Après avoir gardé la maison de l’EN en charnière centrale après la CAN 2017, lors des premiers matchs d’éliminatoires de CDM il serait très intéressant de revoir B. Mohsni lors du stage de préparation de juin avec les présélectionnés. C’est en tout cas ce qui se trame selon des proches du joueur pour qui N.Maaloul aurait déjà contacté le joueur formé au C.O Ulis.

Les Milieux ou « régisseurs  » de l’EN :

Du côté des régisseurs comme on aime à les appeler en Tunisie, peu de surprises se profilent…M A Ben Amor en convalescence, F. Sassi, A Badri seront accompagnés pour les épauler de E. Skhiri qui a validé de belle manière son billet lors du dernier stage de l’équipe nationale.

Coulibaly l’Esperantiste auquel Maaloul a un temps pensé n’ayant pas obtenu sa nationalité ne pourra plus faire partie des plans de Maaloul. Exit également R. Khedira qui a poliment balayé la proposition évoquant un problème de communication qui parait pourtant difficile à ne pas solutionner.

Quid de G. Chaalali le milieu de l’EST auteur d’une brillante saison arrêté trop tôt en raison d’une blessure. Il a depuis réapparu lors du match de ligue des champions le week-end dernier face à Al Ahly. Une participation au stage de juin sera une belle occasion pour lui de retrouver ses meilleures sensations. A lui de montrer au coach qu’il pourra compter sur lui et remporter sa place pour la CDM.

Les Clubistes A. Khalil et G. Ayadi, pourraient également faire partie de cette liste élargie du 14 mai. Ces deux joueurs très talentueux, offensifs, qui ont ce petit quelque chose en plus, une très belle patte technique, n’ont encore pas pu s’exprimer avec la sélection nationale. En effet N. Maaloul ne leur a accordé qu’une vingtaine de minutes chacun lors des éliminatoires et des stages amicaux de l’EN. On compte sur N.Maaloul pour leur donner leur chance lors des échéances à venir.

K. Aouadhi quant à lui, est appelé régulièrement par N. Maaloul, mais il ne lui accorde quasiment pas de temps de jeu. Zéro titularisation, il est entré en cours de jeu uniquement lors du match aller face à la RDC pour fermer le jeu. D’un profil solide et défensif, le milieu sfaxien peut avoir son rôle à jouer lors de la CDM notamment en fin de match pour fermer le jeu au milieu de terrain. Il est prévu que N.Maaloul fasse appel à lui lors du stage préliminaire, en revanche rien ne dit qu’il fera partie de la liste définitive.

Hamza Lahmar est le grand perdant de la CAN 2017 et de la prise de pouvoir de N. Maaloul. Si lui aussi possède une belle palette technique un joli toucher de balle et est efficace en coups de pieds arrêtés. L’ancien titulaire indiscutable du trio des milieux relayeurs, n’a plus jamais été convoqué par N. Maaloul depuis que celui-ci est à la tête de l’EN. Ses chances d’apparition dans la liste définitive sont très faibles, cependant, la convalescence de M.A Ben Amor peut éventuellement lui permettre de retrouver la sélection lors du stage préliminaire de Juin, à lui alors de briller.

Du nouveau en EN: Karim Laaribi et Kerim Mrabti

Karim Laaribi pensionnaire de l’AC Cesena 2ème division italienne et Kerim Mrabti joueur du Djurgårdens IF en Suède seront présents dans la liste de N.Maaloul du 14 mai. L’occasion pour nous Tunisiens de découvrir ces deux milieux de terrain prometteurs.

L’Armada Offensive tunisienne:

S’il est dans le foot, un compartiment de jeu qui attire toutes les attentions, la convoitise ou les critiques… c’est bien l’attaque.

En l’absence du prodige Y. Msakni la Tunisie pourra compter sur son vivier national assez riche en la matière.

Les attaquants en qui N. Maaloul a d’ores et déjà accordé sa confiance et leurs billets pour la CDM sont:

N. Sliti, W. Khazri, T.Y Khenissi, F.B Youssef.

Pour les deux premiers l’horizon est on ne peut plus clair, avec de très belles saison réalisées en club c: ( Khazri 9 buts et 2 passes décisifs, Sliti 7 buts et 5 passes décisifs). En l’absence de Msakni c’est à eux que reviendra la charge de faire le jeu de la sélection. Talentueux, dribbleurs et intelligents nous espérons qu’ils continueront sur le même élan. W. Khazri pourra même être utilisé à la pointe de l’attaque, une trouvaille de S. Lamouchi qui lui a également réussi avec la sélection face à l’Iran et au Costa Rica.

F.B Youssef arrivé récemment à Al Eittifaq en Arabie Saoudite, s’est plutôt rapidement acclimaté puisqu’il termine déjà la saison sur quatre buts. Si sa présence en EN est pourtant beaucoup discutée en Tunisie, pour son style de jeu atypique…pas sûr que N.Maaloul ne l’entende de cette oreille, puisqu’il a toujours fait confiance au joueur formé au Stade tunisien . En effet Ben Youssef a pris part à toutes les rencontres de l’équipe nationale depuis que Maaloul en est à la tête.

T.Y Khenissi, attaquant moderne, vif, capable de reprendre les centres comme de permuter rapidement balle au pied avec les milieux, un temps indiscutable en EN, il voit depuis son statut remis en question. En effet amoindri par une blessure cette saison, l’ancien meilleur buteur du championnat tunisien (2016/17) finit cette année à la 3ème place à 1 but de S. Khelifa et A.Marzouki. C ‘est surtout la date de son dernier but en sélection le 12/06/2017 face à l’Egypte qui suscite les interrogations. Il aura en tout cas le temps de répondre à ses détracteurs lors des matchs amicaux prévus par Maaloul en Juin face au Portugal, l’Espagne et la Turquie et retrouver le chemin des filets.

L’Éternel S. Khalifa.

Excellent cette saison et meilleur buteur du championnat S. Khalifa devrait retrouver la sélection à l’occasion du stage préliminaire de l’EN. Il pourra ainsi faire tout l’étalage de son talent sa détermination et surtout de son expérience. Il serait logique de le retrouver dans les 23, tant son aura est positive.

A. Marzouki co- meilleur buteur du championnat.

A. Marzouki est régulièrement appelé par N.Maaloul, mais ce dernier ne lui accorde que très peu de temps de jeu. Il devrait lui aussi faire partie de la liste des 35 joueurs mais peu de chance qu’il survive à la liste définitive…

De grands retours ?…

En effet s’il parait peu probable que A.Marzouki obtienne son billet pour la Russie, c’est parce que un vent nouveau semble se profiler au sein de l ‘EN.

Tout d’abord H. Harbaoui, étincelant en cette fin de saison en Belgique, auteur de 3 triplé et 1 doublé en l’espace de quelques semaines, il est aujourd’hui le meilleur buteur du championnat belge. Il retrouvera ainsi très logiquement la sélection. Le poste d’attaquant de pointe est plus que jamais prenable (Khazri n’étant pas un 9 de métier, Khenissi un coup de moins bien qui perdure). H. Harbaoui devrait pouvoir facilement rafler le graal. A lui d’étinceler lors des prochaines rencontres.

Du côté des retours footballtunisien.com vous informait déjà il y a quelques jours de sources proches du coach N.Maaloul, que M. Larbi l’actuel attaquant du FC Tours 13 buts cette saison devrait lui aussi retrouver la sélection lors du stage préliminaire.

A. Ben Hatira, Y. Touzghar, peu utilisés en club devraient eux perdre définitivement leurs places en EN, à moins que N.Maaloul ne profite de sa liste élargie pour tenter de les relancer…

Une fois n’est pas coutume le doute sur les gardiens :

C’est finalement sur le poste de gardien que plane les plus grandes interrogations. Si d’habitude en EN il ne fait aucun doute sur les noms du gardien numéro 1 et ses deux remplaçants…cette année, c ‘est tout le contraire. Balbouli ayant traversé une période quasi catastrophique avec son nouveau club saoudien qui veut déjà se débarrasser de lui, et décrié en Tunisie pour les nombreuses bourdes qu’il a commis lors des dernières CAN. Sa place de numéro 1 parait plus que jamais en jeu.

Et c’est, F. Ben Mustapha, M. Hassen, M. B. Chrifia et R. Jeridi qui se disputeront en toute cordialité cette place. L’un d’entre eux sera finalement écarté de la liste des 23.

 

Commentaires

Articles liés

EN : Le nouveau staff dévoilé Voici le nouveau staff de la sélection tunisienne Sélectionneur : Mondher Kebaier Adjoint : Adel Sellimi Préparateurs physiques : Hiche...
EN : Zak Guerfi convoqué par Alain Giresse Zak Guerfi a été convoqué par Alain Giresse pour prendre part au prochain stage de la sélection tunisienne en prévision de la CAN 2019. Le jeune...
EN : Aymen Dahmen remplace Bdiri Comme annonce, Makrem Bdiri, blessé, est contraint de déclarer forfait pour les matchs de la sélection tunisienne contre l'Egypte en éliminatoires de ...
EN : Mouez Hassen blessé Selon un communiqué de la FTF, Mouez Hassen ne prendra pas part aux prochains matchs de la sélection tunisienne contre l'Egypte en éliminatoires de la...