Catégorie : Top et Flop

Tunisie-Costa Rica : les Tops & Flops

Top

1) Wahbi Khazri : Quel match pour le rennais. Titularisé une nouvelle fois à la pointe de l’attaque tunisienne, Khazri a excellé. Il a régalé le public niçois avec des dribbles spectaculaires tout au long de la rencontre et a parachevé son œuvre d’un but exceptionnel.

2) Ellyes Skhiri : Le montpelliérain  a confirmé qu’il mérite bien sa place au sein de la sélection tunisienne. Skhiri a tout simplement été étincelant avec sa puissance, sa vitesse et sa technique. Match solide du nouveau patron des Aigles de Carthage dans le milieu de terrain.

3) Moez Hassen : Le portier tunisien n’a jamais semblé être mis en difficulté dans ce match et a rarement eu à s’employer. Mais sur les deux grosses occasions costariciennes le gardien a répondu présent avec des parades décisives. Débuts réussis pour Hassen avec la Tunisie.

Flop

1) Seifedine Khaoui : Après un premier match « décevant » contre l’Iran, Khaoui a été une nouvelle fois trop discret dans l’entre-jeu.  Le joueur de Troyes a manqué de poids et d’influence sur le plan offensif.  Logiquement remplacé par Ben Youssef.

2) Ferjani Sassi : Depuis son transfert à Al Nasr, l’ancien joueur de l’EST connait une baisse de régime. Trop lent,  Sassi s’est fait éliminer très facilement. Pour s’en sortir le tunisien a été obligé de provoquer plusieurs fautes.

3) Syam Ben Youssef : De graves oublis dans son dos qui auraient pu coûter cher à la sélection tunisienne. Le défenseur n’a pas rassuré ce soir. Rarement bien placé dans la surface, Ben Youssef  s’est montré assez passif et pas rassurant dans les relances comme d’habitude. Il a failli provoquer un but sur une relance hasardeuse.

Tunisie-Iran : Les Tops and Flops

Flop 

Bronn :  Le défenseur a montré de grosses lacunes dans tous les secteurs de jeu. Une maladresse et un manque d’agressivité trop fréquent derrière, d’où la question, a-t-il vraiment sa place en équipe nationale ?

Ben Youssef : Très décevant sur le plan technique, son match se résume à beaucoup de mauvais choix. Des pertes de balles à la pelle, un placement aberrant, le joueur d’Al Ittifaq n’a été que trop inutile pour la sélection tunisienne.

Khaoui : Des débuts ratés pour le joueur de Troyes. Il a été en grande difficulté, et ce dès les premiers instants du match. Peu inspiré Khaoui a manqué d’imagination dans ses incursions offensives.

Top

Ben Mustapha : Préféré à Aymen Balboul, le portier d’Al Chabab a répondu présent. L’ancien gardien du Club Africain a maintenu la sélection tunisienne à flot pendant la quasi totalité de la rencontre en s’interposant devant les attaquants iraniens. Ben Mustapha s’est illustré avec de belles parades décisives. Il s’est montré intraitable sur sa ligne.

Khazri : égal à lui même. Titularisé en pointe comme à Rennes, l’ancien bordelais a su se mettre en bonne position et faire de bons appels pour obtenir des positions intéressantes comme en atteste l’action de l’unique but de la rencontre. Le rennais s’est baladé dans la défense iranienne. Il a montré beaucoup d’aisance technique

Badri : Entré à la mi-temps à la place de Ben Amor, le joueur de l’Espérance Sportive de Tunis, solide et intelligent dans son placement, a réalisé de belles anticipations et récupérations. Il a été excellent dans les phases de transitions.

TOP | FLOP: L’USM leader de la Ligue1, l’USBG s’enfonce

Notre rubrique Top/Flop revient après 2 semaines d’absence. Cette semaine notre sélection se base sur les matchs de la 9ème journée de Ligue 1 ainsi que sur les prestations de nos internationaux à l’étranger.

Les Tops :

Union Sportive Monastirienne :

C’est incontestablement l’équipe qui est le plus en forme actuellement. En effet, les Monastiriens ont allié résultat et rendement dans chacune de leurs dernières sorties. Après un match plein face à l’Espérance de Tunis ponctué par une défaite non méritée, l’équipe du Sahel a pu enchainer deux victoires consécutives convaincantes face à l’Espérance de Zarzis et l’US Ben Guerdène. Ces résultats ont permis au club de rejoindre l’ES Tunis et le CA Bizertin en tête du classement de la Ligue 1 avec 15 points. L’empreinte de Skander Kasri sur le jeu de l’équipe commence à se faire sentir et les résultats suivent. De bons augures pour le reste de la saison.

Aymen Abdennour :

Certes Aymen n’a pas encore retrouvé son top niveau, mais on a décidé cette semaine de le rajouter dans notre liste des TOPS parce qu’il est en train de s’améliorer régulièrement match après match. Il a été titularisé à deux reprises la semaine dernière par Rudi Garcia face respectivement à Vitoria Guimarães en Europa League et SM Caen en championnat. Lors de ces deux rencontres, Abdenour a présenté une copie assez correcte, mais on sait bien qu’il est capable de mieux faire. La succession des matchs aidera certainement notre international à retrouver ses sensations d’antan !

Les Flops :

Union Sportive de Ben Guerdène :

Samedi dernier, l’US Ben Guerdène s’est encore une fois inclinée à domicile face à la prometteuse équipe de l’USM (0-1). Les sudistes n’arrivent pas à décoller et pointent toujours à la dernière place du classement avec seulement un point au compteur. L’arrivée de Samir Sellimi sur le banc n’a rien changé pour le moment, du moins sur le plan des résultats. La situation du club se complique désormais de plus en plus !
Rappelons que l’USBG reste sur une inquiétante série de 22 matchs sans victoire en championnat. Un constat malheureux pour un club qui s’est hissé la saison dernière dans le top 6 de notre championnat en se qualifiant à la phase des playoffs.

A.G

TOP | FLOP: Le CAB impressionne, Khazri déçoit

Les tops de la semaine
Alaeddine Marzouki (CSS)

Alaeddine Marzouki est incontestablement l’homme en forme du côté de Sfax. En effet, l’attaquant de 27 ans a démontré qu’il est décisif et indispensable dans l’effectif Sudiste. Son compteur affiche déjà 3 buts depuis le début de la saison, alors qu’il n’a joué que 222 minutes au cours des 5 rencontres du CSS en championnat. Il a été encore une fois décisif samedi dernier lorsqu’il a inscrit le but de la victoire de son équipe à la 90ème minute de jeu face à l’ES Zarzis.  Débutant la quasi-totalité des rencontres sur le banc des remplaçants, José Mota lui a toujours préféré Chaouat ou Ben Ali. Mais avec une telle efficacité, on pense que le technicien Portugais devrait revoir ses calculs.

Club Athlétique Bizertin

Après un début de saison un peu difficile suite à 2 défaites à domicile face à l’Etoile Sportive du Sahel et l’Espérance Sportive de Tunis, le CAB s’est rattrapé et a pu enchainer 4 victoires successives, dont celle acquise sur tapis vert face à l’Espérance Sportive de Zarzis. Il faut dire que même après les deux premières défaites, tous les observateurs étaient convaincus que les Bizertins allaient se rattraper parce qu’ils ont montré de très belles choses face aux deux gros calibres du championnat.
L’enchainement des victoires a permis au club de prendre provisoirement les commandes de la Ligue 1, en attendant les matchs en retard. Avec l’attaque la plus prolifique du championnat (12 buts en 6 matchs), les Cabistes visent désormais le haut du tableau. La continuité au niveau du staff technique et les recrutements ciblés de cet été y sont sûrement pour quelques.
Nous consacrerons prochainement un article plus détaillé sur le beau parcours du CAB en championnat.

Les flops de la semaine
Wahbi Khazri (Stade Rennais)

Après des débuts très prometteurs, avec notamment un but magique face à l’olympique de Marseille au Vélodrome, on croyait que Wahbi avait définitivement clos la parenthèse Anglaise qui était une expérience mitigée : une bonne première saison et un échec retentissant lors du 2ème exercice suite à la relégation de Sunderland en premiership.
On pensait revoir le Khazri qu’on a connu à Bastia : Remuant, percutant et buteur sur des frappes somptueuses.
Sauf que depuis ce premier match avec le stade Rennais, le Tunisien peine à faire ses preuves. En effet, ses deux dernières sorties face respectivement à Caen et Guingamp étaient catastrophiques. Pire, il s’est fait expulser samedi dernier face à Guingamp à la 66ème minute de jeu après une altercation avec l’arbitre du match. Une expulsion qui a précipité la défaite de son club (0-2).
Wahbi doit se reprendre au plus vite pour qu’il puisse garder sa place de titulaire au sein de l’effectif Rennais.

A.G