Étiquette : Arabie Saoudite

Abdelkarim Nafti assistant de Maher Kanzari

L’entraîneur tunisien, Maher Kanzari, a choisi son compatriote Abdelkarim Nafti comme premier assistant dans le nouveau staff de l’équipe saoudienne Ohud où évolue l’attaquant tunisien Hichem Essifi. Nafti a évolué dans ce poste au Club Sportif Sfaxien jusqu’à novembre dernier.

Ce sera la première expérience à l’étranger pour Abdelkarim Nafti en tant qu’entraîneur, après avoir eu de nombreuses expériences externes en tant que joueur notamment à l’équipe saoudienne Ennasr et à Al Merreikh Omdurman au Soudan, avant de partir à Malte où il a terminé sa carrière.

Il est prévu que Abdelkarim Nafti signe un contrat avec le club saoudien jusqu’à la fin de la saison, avec la possibilité de renouvellement.

L’exode de nos internationaux vers l’Arabie Saoudite… A qui profite ?

On se demandait : Un stage au Qatar pourquoi faire ? La réponse :

Le dernier stage de l’équipe nationale au Qatar a fait couler beaucoup d’encre. Mais, selon Nabil Maaloul ce stage était bénéfique pour toute l’équipe et a atteint les buts visés. Preuve à l’appui. Quelques jours après ce fameux stage, nos internationaux ont attiré l’attention de plusieurs « grosses écuries ». Et pas des moindres. Des clubs… d’Arabie Saoudite s’étaient livrés à une bataille d’ego dans les négociations pour le transfert des joueurs Tunisiens.

-Ahly Djeddah s’est attaché les services de Mohamed Amine Ben Amor sous la forme d’un prêt contre le montant de 630 mille dinars
-Mathlouthi a signé un contrat de prêt en faveur du club Al Baten
– Fejani Sassi s’est engagé avec Al Nasr contre la somme de 6 millions de dinars
– Fakhreddine Ben Youssef a paraphé un contrat de prêt de six mois avec option d’achat en faveur ‘Al Fayçali
– Hichem Essifi a été prêté à Ohod

Des choix qui ne sont pas du goût du public tunisien. Mais le sélectionneur tunisien estime que nos internationaux avaient fait le bon choix sous prétexte que ces derniers vont progresser dans un championnat plus relevé que la Ligue 1 !
Oui certes les joueurs vont progresser mais au niveau de leur compte en banque. Ils ont malheureusement privilègé le volet financier au challenge sportif.
A notre avis il faut mettre fin à cet exode massif des meilleurs joueurs Tunisiens vers l’Arabie Saoudite puisque ces piliers ont des potentiels pour évoluer dans des clubs européens.