Étiquette : equipe nationale liste

Les « six maudits » abattus… Tout, sur le terrible choix de Maaloul.

Avant la rencontre qui opposait ce vendredi soir la Tunisie à la Turquie au stade du Servette club de Genève, Ahmed Akaichi est apparu abattu faisant les 100 pas autour du terrain, accompagné de son président qui semblait tenté, certainement en vain, de le réconforter. Sa détresse apparaissait encore plus grande lorsqu’il répondit généreusement aux questions du journaliste de la télé nationale…

Footballtunisien.com s’interrogeait déjà quelques jours plus tôt dans un précédent article : Les six maudits qui devront faire leurs valises avant le début de la coupe du monde., sur les conséquences qu’aurait le choix à contre-courant de Nabil Maaloul de convoquer 29 joueurs pour participer au dernier stage de préparation ?

La réponse n’aura pas tardé… Les 6 victimes auront beaucoup de mal à s’en remettre ! La très triste mine d’Ahmed Akaichi en dit très long, ainsi que la réaction de Karim Laaribi (voir notre article sur sa réaction : Laâribi ne cache pas sa frustration)… L’ambiance du groupe elle aussi en a pris pour son grade.

Ce qui rend l’histoire encore plus tragique, c’est que les joueurs écartés n’ont même pas eu une minute de jeu au compteur pour se montrer et prouver tout ce qu’ils pouvaient apporter… Si l’on attendait effectivement une liste définitive annoncé à l’issue du stage de préparation, N. Maaloul a pris tout son monde à contre-pied en annonçant aux joueurs la veille au soir du match face à la Turquie les noms des 6 exclus. Ce choix de convoquer une liste élargie, parait plus que jamais controversé quand on constate qu’à aucun moment Le coach n’a accordé du temps de jeu aux joueurs qu’il avait donc finalement depuis le départ décider d’exclure. Si la vérité se raconte toujours sur le terrain, les 6 condamnés ont eux été privé de parole…Pourquoi alors les avoir appelés ?

On ne comprend pas la logique…Pas tout à fait…

La seule explication logique c’est il y aurait eu un accord lors des négociations avec les 4 joueurs qui ont rejoint les Aigles de Carthage en Mars dernier. Wadii Jarii et N. Maaloul auraient passé un accord avec les néo- internationaux : M. Hassen serait assuré de la place de portier n°1, S. Khaoui, Y. Benalouane, E. Skhiri, auraient reçu l’assurance de figurer dans la liste des 23.

Si E. Skhiri a totalement conquis le cœur des tunisiens et crânement gagné sa place dans le 11 des aigles, les choses ne paraissent pas du tout aussi évidentes pour les 3 autres.

Bon mais pas non plus brillant, M. Hassen depuis son intronisation, n’a en effet jamais été inquiété par la concurrence des 3 autres gardiens, alors qu’il a montré quelques faiblesses dans la relance. S. K. Khaoui qui a toujours été titularisé depuis sa 1ère selection, n’a rien montré lors de ses 3 matchs : Une belle Frappe face à la Turquie et une belle passe en profondeur non exploité par El Rouge…Bien trop peu, pour expliquer que ni M. Larbi, K. Laaribi, B. Srarfi, A. Khalil, G. Chaalali n’aient été essayé à sa place. Enfin, Y. Benalouane n’a pas sécuriser une défense centrale qui se cherche encore un peu… L’excellente fin de de saison de B. Mohsni et surtout sa large expérience avec la sélection auraient dû lui permettre de faire ses preuves lors des matchs amicaux.

Il semble en tout cas, qu’une liste de 23 joueurs + 6 réservistes aurait dans ce contexte, été bien moins ambigu. Liberté aurait alors été accordé à Maaloul de convoquer les réservistes lors de ce stage pour impliquer et maintenir en forme tout le groupe.

Ce résultat 2-2 face à une Turquie bis, réduit à 10 et surtout le manque de concentration et d’implication de l’ensemble de l’équipe trouve en tout cas, à ne pas s’y tromper, ses raisons dans ce triste épisode…
Ce n’est tout de même pas rien de voir, le rêve de tout footballeur s’envoler si près du but.

Espérons que N. Maaloul retrouve rapidement les clés pour aider son équipe à tourner la page et se mobiliser lors du sommet face à La Roja le 9 juin.