Étiquette : Jary

Ammar Amroussia demande le licenciement de Maaloul et Al Jary

Les critiques s’abattent sur Nabil Maaloul de partout.  Pointé du doigt après l’élimination et la performance désastreuse en Coupe du Monde le sélectionneur tunisien a été considéré comme le principal responsable de cet échec.

Plusieurs connaisseurs en Football, consultants, entraineurs ont appelé Maaloul à donner sa démission.

Aujourd’hui, lors d’une séance plénière, Ammar Amroussia, député du Front populaire à l’ARP a demandé le limogeage du sélectionneur national Nabil Maaloul et son envoi au Qatar.

Le député estime que le football est « pourri », appelant les clubs à destituer le président de la FTF Wadii Al Jarii.

Rien ne va plus au sein de la FTF

Rien ne va plus au sein de la Fédération Tunisienne. En effet, cinq membres du bureau fédéral ont menacé de démissionner en signe de protestation contre le système du président de la FTF, Wadii Al Jary.

Fort de l’appui des clubs qui ont voté pour ces amendements, Al Jary prend les décisions d’une façon unilatérale, sans prendre l’avis des membres du bureau.

En cas de démission de nouvelles élections nouveau devront avoir lieur pour élire un nouveau bureau exécutif de la fédération tunisienne de football…

Ellyes Skhiri donne son accord à la sélection nationale

Alors que certains médias français nient tout accord entre Ellyes Skhiri et la Fédération Tunisienne de Football, le joueur de Montpellier jouera bel et bien avec les Aigles de Carthage, à en croire le site officiel de la FTF.  Le président de la FTF, Wadii Jary s’est rendu en France pour négocier avec le franco-tunisien.

Les deux hommes se sont entretenus à Montpellier. Le milieu de terrain de 22 ans devrait être convoqué pour le prochain stage de la sélection tunisienne.

Al Jary menace Maaloul

Le torchon brûle entre Wadii Jary et Nabil Maaloul. La relation entre les deux hommes ne semble pas au beau fixe, notamment après le stage au Qatar.

Selon certaines sources les dérapages survenus lors de ce stage se trouveraient derrière le limogeage de Nader Daoud, chargé de la supervision, de l’évaluation et du suivi des joueurs expatriés.
Malgré les dérapages, Nabil Maaloul a défendu à fond son choix. Un stage bénéfique pour nos internationaux aux yeux du sectionneur, surtout qu’une majorité des joueurs ont profité de ce stage pour décrocher des offres alléchantes de la part des clubs…. saoudiens !

Une nouvelle conséquence de ce fameux stage : l’annulation de deux stages prévus en février et mars consacrés aux joueurs locaux.

Lors d’une interview à Attasia Tv, le président de la Fédération Tunisienne de Football a confirmé implicitement que les rapports entre les deux hommes se sont bel et bien détériorés. Al Jarry a indiqué que Maaloul n’a pas encore signé sa prolongation (jusqu’en 2022), avant d’évoquer une résiliation de contrat à l’amiable. Maaloul est donc prévenu….

Prochain épisode…