Étiquette : Kebaier

Trois raisons, pourquoi Kebaier ne mérite pas d’être sélectionneur national

Avec le limogeage d’Alain Giresse et l’arrivée de Mondher Kebaier tout le monde s’attendait à voir la sélection tunisienne montrer un autre visage.

C’est raté. Le fameux choc psychologique n’a pas eu lieu

Les problèmes constatés pendant la dernière CAN n’ont fait que se confirmer lors des deux derniers matchs amicaux.

Le nouveau sélectionneur n’a rien apporter lors de ces deux tests à l’équipe nationale. Aucune touche personnelle.

Conclusion : Pour entraîner une équipe nationale. il faut le mériter.

Pour être sélectionneur, le diplôme seul ne suffi pas. Il faut la compétence et le palmarès. Et sur ces deux points, Mondher Kebaier n’a pas beaucoup d’arguments à faire valoir. 

Ci dessous les trois raisons pourquoi Kebaier ne mérite pas d’être sélectionneur national

1- Il n’a pas fait ses preuves en tant qu’entraîneur. Ses différentes expériences en tant qu’entraîneur étaient mitigées. Aucun titre remporté, hormis une coupe de Tunisie, disputée en l’absence des 4 grands (EST, CA, ESS et CSS)

2- En tant que joueur, il n’a jamais été international.

3- En tant que joueur, il a eu une carrière quelconque. Son palmarès de joueur est tout simplement nul et vierge.

EN : Carrière et Palmarès de Mondher Kebaier

Comme annoncé, Mondher Kebaier a été nommé par la Fédération Tunisienne de Football à la tête de la sélection tunisienne.

Une nomination surprise et inattendue compte tenu de sa carrière d’entraineur.

Parcours :

Le technicien de 49 ans a débuté sa carrière d’entraineur en 2000 sur le banc de son club formateur le Club Athlétique Bizertin. Kebaier a passé 3 saisons à la tête du club nordiste.

2000-2001 (9e place) 2001-2002(8e place) 2002-2003 (8e place)

Ensuite, il a pris les commandes de l’AS Kasserine 2004-2005.

Pour sa première expérience à l’Etranger (2008-2009), Kebaier a occupé le poste d’entraineur adjoint au club Sharjah FC.

Le nouveau sélectionneur de la Tunisie a par la suite fait son retour au CAB entant que directeur sportif.  2009-2010 (4e place)

En octobre 2010, Kebaier a été nommé à la tête de l’Etoile Sportive du Sahel avant d’être limogé en février en 2013.

2010-11 (2e place) 2011-2012 (4e place) 2012-2013 (3e place)

Il a pris ensuite les rênes du CAB (Mars 2013-Décembre 2013).

Kebaier a occupé également le poste de directeur sportif au Club Africain avant d’être nommé entraineur du club sénior.

2013-2014 ( 4e place)

Il a entrainé ensuite l’AS Marsa pour deux saisons.

2014-2015 (7e place) 2015-2016 (10e place)

Nommé directeur sportif de l’Espérance Sportive de Tunis (juillet 2016-janvier 2018) Kebaier a remplacé Faouzi Benzarti sur le banc du club de bab souika en janvier 2018 mais son expérience avec les sang et or n’a duré qu’un mois.  Il a été limogé après l’élimination de l’EST face à l’ES Métlaoui.

Palmarès :

Il a remporté la Coupe de Tunisie avec le CAB (saison 2012-2013)

Vice-champion de Tunisie avec l’ESS en 2011

Finaliste de la Coupe de Tunisie avec l’ESS en 2011

Mondher Kebaier nouveau sélectionneur ?

A en croire les informations de Mosaique FM, la Fédération Tunisienne de Football, en quête d’un sélectionneur pour remplacer, Alain Giresse, limogé après la Coupe d’Afrique des Nations, a opté pour un entraineur tunisien.

Il s’agit de Mondher Kebaier. Un accord a été conclu entre la FTF et le technicien de 49 ans.

L’officialisation devrait se faire dans les prochaines heures.

Une sélection songe à Kebaier

Mondher Kebaier, nommé en janvier à la tête de l’Espérance Sportive de Tunis, en remplacement de Faouzi Benzarti, n’a pas fait de vieux os au parc B. L’ancien entraineur du Club Athlétique Bizertin a été limogé après à peine quatre matchs.

Malgré son éviction de ce poste, Hamdi Meddeb, le président du club de bab souika, aurait demandé à Kebaier de continuer le projet initié avec les jeunes. Mais le technicien aurait refusé. Cause ?

Mondher Kebaier aurait reçu une offre de la fédération guinéenne de prendre en main la sélection nationale… Le coach tunisien estime que ce projet est intéressant mais n’a toujours pas donné une suite favorable.

EST : Ben Yahia nouvel entraîneur

Khaled ben Yahia a été nommé premier entraîneur de l’Espérance Sportive de Tunis en remplacement à Mondher Kebaier après avoir trouvé un accord avec Hamdi Meddeb.

Kebaier a donc été remercié après plusieurs revers notamment l’élimination en coupe de Tunisie face à l’ES Metlaoui.

Khaled Ben Yahia quitte de son côté le Stade Gabésien et renouvelle l’expérience avec son club de coeur.

Qui succédera à Mondher Kebaier ?

L’avenir de Mondher Kebaier semble s’inscrire en pointillés à l’Espérance Sportive de Tunis. L’élimination du club de bab souika, en Coupe de Tunisie face à l’Etoile Sportive de Métaloui, pourrait coûter à l’ancien entraineur du CAB son poste.

Selon certaines sources son limogeage n’est qu’une question d’heure. Les dirigeants seraient en pourparlers avancées avec Khaled Ben Yahia et Ammar Souayah.

Mondher Kebaier déjà sur un siège éjectable ?

Après l’élimination de l’Espérance Sportive de Tunis  en Coupe de Tunisie, l’entraineur Mondher Kebaier, nommé à la tête de l’EST en janvier en remplacement de Faouzi Benzarti, se trouve à priori en sursis.

Selon AssarihOnline, une réunion sera tenue entre le bureau directeur du club de bab souika et son entraineur pour analyser les raisons de la défaite de l’EST face à l’ES Métaloui.

La même source affirme que les dirigeants ne vont pas céder à la pression cette fois après tout ce qui s’est passé avec Faouzi Benzarti, surtout que dans la précipitation, ils peuvent prendre de mauvaises décisions.

En tout cas une chose est sûre, pas épargné par les critiques depuis le match nul concédé mercredi face à l’Avenir Sportif de Gabes, Kebaier jouera sa peau lors des deux prochains chocs face à l’ESS et contre le CA.