Étiquette : Ligue 1 France

Khazri et Sliti dans la liste des 20 meilleurs joueurs de L1

Le journal Sportif l’Equipe a dévoilé la liste des 20 meilleurs joueurs en Ligue 1. Deux tunisiens y figurent. Il s’agit de Whabi Khazri et Naim Sliti.

Le joueur de Dijon pointe à la 14e place avec une notre de 5.71 devant son compatriote de Rennes, 15e avec 5.68. Le duo Tunisien devance au classement, les deux français, Mbappé (PSG) et Payet (OM).

Rappelons que Khazri a inscrit 11 buts alors que Sliti a marqué 7 réalisations.

Srarfi compare la Ligue 1 tunisienne au championnat français

Depuis son arrivée à Nice en provenance du Club Africain, Bassem Srarfi, évoluant aux côtés de grands joueurs qui composent l’effectif du clcub niçois dont Mario Balotelli, a bien progressé.

L’international tunisien, régulièrement utilisé par son coach, a gagné en confiance et en maturité. L’ancien clubiste a vu sa cote grimper.

Vous atteindrez bientôt la barre des 30 matches disputés cette saison toutes compétitions confondues avec le GYM, comment jugez-vous votre saison jusqu’ici ?

Bassem Srarfi : Je suis arrivé en janvier de l’année dernière donc forcément par rapport à cette période je trouve que j’ai fait de meilleures choses. Maintenant je sens que je peux faire beaucoup mieux.

La fin de saison dernière devait servir à votre intégration pour que vous soyez préparé à celle-ci. Comment cela s’est passé ?

Le foot ici ne correspond pas à ce que j’avais l’habitude de faire en Tunisie. Ce n’est pas la même chose. J’ai dû intégrer certaines nouveautés. Si ça va mieux c’est parce que j’ai compris quel était mon rôle dans le fonctionnement de l’équipe.

Dans le jeu, comment cela se traduit-il ? Qu’avez-vous dû enregistrer pour vous adapter ?

Ici on demande d’être beaucoup plus performant à chaque match. C’est la dimension professionnelle qui fait que c’est beaucoup plus dur. Par exemple, ici il ne faut pas perdre le ballon. En Tunisie, le football est plus déstructuré donc si tu tentes et que tu perds le ballon ce n’est pas grave, c’est même dans la logique. En France, il ne faut pas. Il faut plus travailler physiquement, devenir plus costaud et défendre.

Quel a été l’apport de Lucien Favre dans ces changements ?

Le coach me parle tout le temps du repli défensif. Pour lui, dans le jeu, c’est très important. Il veut aussi que j’explose sur le côté ou que je me retrouve devant le but mais par exemple quand je rentre en deuxième mi-temps je n’ai que des consignes pour ne pas oublier de défendre.

Parce qu’il sait déjà que vous allez attaquer.

Oui, c’est ça. En Tunisie un attaquant ne défend pas. Le coach insiste surtout pour que je n’oublie pas de jouer quand je n’ai pas le ballon et quand l’équipe ne l’a pas.

 

En cela, Nice est une des équipes les moins dépaysantes pour vous. En France, le GYM est considéré comme une des équipes les plus offensives du championnat…

C’est vrai que je trouve que Nice joue vraiment au ballon par rapport à plein d’autres équipes du championnat. Je ne veux pas dire que ça joue à 10 derrière, mais parfois… (il réfléchit). C’est sûr que notre équipe est une des plus offensive dans la façon de jouer.

Le fait que les équipes pensent avant tout à bien défendre vous a-t-il perturbé ?

Au début j’ai été surpris de me retrouver très souvent dans des deux contre un dans les 30 derniers mètres. J’étais habitué à ne jouer que des un contre un dans ce genre de situation. Les défenseurs ferment bien tous les espaces.

Vous avez été titularisé pour environ la moitié de vos matches joués cette saison. Vous sentez-vous avoir les épaules d’un titulaire dès à présent ?

Je pense que je dois encore travailler pour avoir ce statut. J’ai aussi besoin de temps de jeu et d’enchaîner pour progresser.

Y a-t-il un joueur avec qui vous aimez particulièrement jouer ?

Mario Balotelli te met toujours le ballon là où tu le veux. Il te facilite aussi les choses parce qu’il amène les joueurs avec lui et te donne plus de libertés. C’est une relation qui devient réciproque parce que derrière, grâce à ses qualités physique et dans le placement, il est facile à retrouver.

Vous êtes arrivé quelques mois après une saison extraordinaire d’Hatem Ben Arfa qui est également d’origine tunisienne. Est-ce quelque chose dont on vous parle souvent ?

Justement. En Tunisie, où n’importe quel joueur va dribbler, j’étais habitué au jeu à la Hatem Ben Arfa. C’est ça le football qu’on joue en Tunisie. En France on ne joue pas à la Ben Arfa. Je suis gaucher comme lui, c’est un super joueur mais il n’y a pas tellement de comparaison, on ne me voit pas comme son successeur.

Quels sont vos objectifs pour la fin de la saison ?

Je veux faire le plus de passes décisives et marquer le plus possible mais je n’ai pas d’objectifs chiffrés. Sinon, je veux rejouer la Coupe d’Europe avec Nice même si j’ai eu très froid à Moscou (rires). En cette fin de saison je pense beaucoup à la Coupe du monde donc j’espère surtout jouer pour me montrer.

Interview réalisée par GOAL.

Khazri nominé pour le Prix Marc-Vivien Foé 2018

Auteur d’une saison de canon avec Rennes ( 11 buts toutes compétitions confondues) Wahbi Khazri est en lice pour le trophée de meilleur joueur africain du Championnat de France de football (Ligue 1).

Ce prix, nommé Marc-Vivien Foé, est organisé par la Radio France Internationale (RFI) et France 24. L’heureux élu sera connu le 14 mai prochain.

Voici la liste des nominés pour ce titre :

Europa League : Gustavo préféré à Abdennour face à Leipzig ?

Plus les semaines passent et plus l’avenir d’Aymen Abennour à l’Olympique de Marseille semble s’écrire en pointillés. Selon les médias français, le divorce serait consommé entre l’international tunisien et le club phocéen.

On pensait qu’en l’absence de Adil Rami, blessé, l’ancien défenseur étoilé aura une chance d’être aligné en défense olympienne. Mais même la blessure de l’international français ne devrait pas changer la donne.

Le dilemne de Rudi Garcia

Au vu de ses performances décevantes Abdennour n’entre plus dans les plans de Rudi Garcia. Et la contrainte contractuelle enfonce le clou ( en cas de 15 matchs avec l’OM, son prêt sera automatiquement renouvelé).

Indésirable Abdennour, affichant 13 matchs, est désormais le 5ème remplaçant en défense centrale. Autrement dit, l’ancien monégasque ne devrait plus refouler les pelouses cette saison.

Le joueur prêté par Valence serait le choix naturel pour combler l’absence de Rami, mais l’entraineur de l’OM cherche une autre alternative. Garcia pense même à aligner le milieu de terrain Luiz Gustavo en défense !

Saison déjà terminée pour Abdennour ? wait and see…

 

Skhiri convoqué contre Caen

Après ses débuts époustouflants avec la sélection tunisienne contre l’Iran et le Costa Rica, Ellyes Skhiri retrouve son club Montpellier.

L’international tunisien a été convoqué par son entraîneur pour prendre part au match contre Caen dans le cadre de la 31e journée de Ligue 1.

Le club montpelliérain tentera de venir à bout de Caen et ramener les trois points dans l’optique d’intégrer dans le top 5 et se relancer dans la course aux places européennes.

Le coup d’envoi du match sera donné à 16h !

Ligue 1, 30e journée : duel 100 % tunisien à l’affiche

La 30e journée de Ligue 1 sera marquée par un duel 100% tunisien. En effet, Ellyes Skhiri qui devrait honorer sa première convocation en sélection tunisienne face à l’Iran en amical, sera opposé au duo internationaux tunisiens, Naim Sliti et Oussama Haddadi, à l’occasion de la rencontre qui mettra aux prises Montpellier à Dijon lors de la 30e journée de Ligue 1.

Les Montpelliérains auront à cœur de l’emporter pour intégrer dans le top 5 alors que les Dijonnais viseront la victoire pour revenir à hauteur de leur adversaire du jour.

Le coup d’envoi du match sera donné à 20h

Ligue 1, 30e journée : duel 100 % tunisien à l’affiche

La 31e journée de Ligue 1 sera marquée par un duel 100% tunisien. En effet, Ellyes Skhiri qui devrait honorer sa première convocation en sélection tunisienne face à l’Iran en amical, sera opposé au duo internationaux tunisiens, Naim Sliti et Oussama Haddadi, à l’occasion de la rencontre qui mettra aux prises Montpellier à Dijon lors de la 30e journée de Ligue 1.

Les Montpelliérains auront à cœur de l’emporter pour intégrer dans le top 5 alors que les Dijonnais viseront la victoire pour revenir à hauteur de leur adversaire du jour.

Le coup d’envoi du match sera donné à 20h

Vidéo : Envahissement de terrain lors du match Lille-Montpellier

Un autre envahissement de terrain provoqué au coup de sifflet final mais cette fois pas en Tunisie mais en France ! Dès la fin de la rencontre opposant Lille à Montpellier à l’occasion de la 29e journée de Ligue1, des centaines de fans lillois ont envahi la pelouse du stade Pierre-Mauroy.

Pire, ils s’en sont pris physiquement à leurs joueurs…